[BILLET] The Legend of Zelda : Breath of the Wild – Une refonte totale de la saga !

The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Digne Héritier d'OOT
Acheter le Jeu

Culte !

[BILLET] The Legend of Zelda : Breath of the Wild – Une refonte totale de la saga !

[BILLET] The Legend of Zelda : Breath of the Wild – Une refonte totale de la saga !

Attendu comme le messie depuis quelques années déjà, et avec une communication maîtrisée quant à son sujet, c’est lors de l’E3 2016 que Nintendo a pu nous dévoiler, enfin, du gameplay pour son futur chef-d’oeuvre (oui je le sens déjà comme ça) ! Globalement, que change vraiment cet opus ? La réponse est : tout !

 

 

Avec Eiji Aonuma aux commandes, il fallait s’y attendre !

Co-directeur d’Ocarina of Time, Créateur de Majora’s Mask et de The Wind Waker, force est de constater que, depuis toujours, lorsque la saga des Zelda opère un changement majeur, Aonuma n’est jamais très loin. Pour ma part, j’ai été très déçu de Skyward Sword, et, ironie du sort, ce brillant créateur ne faisait pas partie du projet. Coïncidence ? Bien sûr que non !

Je pense qu’il fallait un homme de sa trempe, qui n’ai pas peur de poser les bolocks sur la table pour dire : « Ok, les loulous, maintenant c’est terminé les conneries, on revient à l’essentiel ! ».

Et c’est exactement le chemin emprunté par The Legend of Zelda : Breath of the Wild ! Ne serait-ce que dans le nom, c’est la première fois que le sous-titre d’un Zelda ne fait pas directement référence à un personnage ou a un objet-clé du jeu. En contrepartie, je pense que c’est pour mieux personnifier la « nature » elle-même, qui, clairement, est au centre de ce nouveau jeu.

Nous pouvons donc observer que le monde ouvert tant attendu est là, comme promis, mais Nintendo a tout de même pris soin de ne pas transformer cette « aire de jeu  » en bête map dans laquelle une foule d’objectifs est à remplir. En effet, désormais, Link est personnalisable, comme le montre la démo. Nous allons donc passer pas mal de temps à essayer de trouver différentes armures et tenues afin de le rendre beaucoup plus résistant. Si ce choix est avant-tout esthétique, il faut savoir que Nintendo a désiré s’en servir dans le jeu. Ainsi, deux nouvelles jauges font leur apparition : la jauge de bruit, et la jauge de température.

La première nous renseignement sur le « bruit » que nous faisons lorsque le héros se déplace. Ainsi, un simple click du stick gauche permet de s’accroupir et de se faufiler derrière les ennemis en toute furtivité. De plus, attendre la nuit avant d’agir est une méthode pour envahir un camp ennemi comme une autre. La jauge de température, elle, est directement liée à la tenue que Link porte. Dans les régions glacées, les mouvements de Link seront lents et loin d’être fluides, il faudra alors penser à se couvrir de vêtements beaucoup plus chaud. À l’inverse, vous pouvez oublier les grosses armures de malade dans les zones désertiques, car la chaleur vous fera perdre la tête.

billet-the-legend-of-zelda-breath-of-the-wild-refonte-totale-de-saga-1

Les armes, elles aussi, viennent drastiquement changer le gameplay, se rapprochant alors d’un certain Dark Souls. En effet, désormais, Link peut abandonner sa lame traditionnelle afin de se munir d’une lance, d’un javelot, d’une hache (qui lui permettra au passage de couper les arbres et de récolter du bois), et bien d’autres encore. The Legend of Zelda : Breath of the Wild tranche avec tout ce que nous avons déjà pu voir dans un Zelda, et je vous le dis, c’est la prise de risque que nous attendions depuis des années de la part d’une saga comme celle-ci. Enfin un éditeur qui prend ses responsabilités et laisse parler les créatifs comme il se doit !

Autre mécanique implémentée : la cuisine ! Désormais, les ennemis ainsi que les animaux sauvages, droppent des ressources que vous pouvez déguster crues, ou alors cuites. Ces dernières vous feront regagner de la vie, mais peuvent aussi l’augmenter carrément (de manière temporaire, ceci-dit). Tout cela couplé au fait que désormais, notre héros peut escalader ce que bon lui semble, une simple partie de Zelda se transforme en partie de chasse et d’exploration géante qui serait presque prompte à nous en faire oublier le scénario. Espérons juste que celui-ci ne sera pas en retrait pour autant !

Nous ne l’avons pas vu, mais le fait que durant la démo, le joueur récoltait également des matériaux précieux (opale, fer, etc.) laisse à penser qu’une forge sera également disponible afin d’améliorer nos armes et de les faire passer au grade supérieur (Dark Souls je vous dis).

 

Les Sheikahs prennent le devant de la scène !

Cité pour la première fois dans Ocarina of Time, le peuple des Sheikahs a toujours suscité nombre de mystères au sein de la saga. Ceci n’est pourtant pas prêt de s’arranger, car ceux investissent littéralement tout le jeu, jusqu’à la « Tablette Sheikah« , que Link récupère en début de démo, et qui lui servira à débloquer les différents sanctuaires. Pensé comme une sorte de GamePad (Wii U ? NX ?) cet outil sert également à marquer les ennemis sur la carte ainsi qu’à observer plus en détail un lieu lointain. Et comme le veut la tradition dudit GamePad, la Tablette sert, entre autre, de map !

Avec cette mystérieuse tribu, vient une technologie rarement vue dans un opus de la licence (du moins pour un soft 3D). De plus, sur le logo du jeu, nous pouvons observer que l’Épée de Légende est similaire à celle d’Ocarina of Time et que celle-ci est… Rouillée et en piteuse état !

Le message de The Legend of Zelda : Breath of the Wild, semble être le suivant : l’Homme, face à la nature ! Les musiques, discrètes, semblent nous dire de prendre le temps de se poser et d’admirer le paysage. Pour le plaisir ? Bien entendu, mais c’est en prenant ce plaisir que nous remarquerons, au loin, qu’une tour s’élève depuis la forêt, et semble dominer celle-ci. Ce qui semble être un banal moment de répit est en réalité l’élément déclencheur de notre prochain voyage !

Je pense que la force de ce nouvel opus est de nous inciter à explorer ce nouveau monde d’Hyrule, dans ses moindres recoins, et ma plus grande peur serait de voir Nintendo incapable de gérer un open-world ! Wait and see !

Au final, cette démo a répondue à nos questions, mais au prix d’en soulever beaucoup d’autres. Nos premières impressions ? Nous sommes ravis et excités, de voir ce que peut donner ce petit bijoux qui débarquera en mars 2017, et qui sera au line-up de la Nintendo NX !

Tout ce qu’il manque, pour que le jeu devienne culte : c’est l’ajout de Linkle au casting, et de pouvoir la contrôler ! À bon entendeur…

Et vous ? Comment avez-vous trouvé ce qui vous a été présenté ?

Féru de jeux vidéo, j'aime bien en parler, y jouer, le remettre en question et, surtout, écrire dessus ! J'avais déjà un pad NES dans le ventre de ma mère et je suis né en avance grâce à un cheat code !

1 Commentaire

  1. Ça nous donne envie d’acheter la prochaine console de Nintendo cet article !

    Réponse

Envie de réagir ?

Lost Password

%d blogueurs aiment cette page :