[BILLET] Bilan 2016 : Mes 5 Coups de Cœur vidéoludiques

[BILLET] Bilan 2016 : Mes 5 Coups de Cœur vidéoludiques

L’année 2016 fut riche en événements marquants et jeux en tout genre. Avec beaucoup de ressentiment, il est temps pour moi de faire le point sur cette année un peu particulière, palpitante pour certains, décevante pour d’autres. Une chose est sûre : elle a marqué les joueurs de son empreinte, et c’est bien tout ce que l’on pouvait lui demander !

Parce que les coups de gueule, c’est sympa mais je fais souvent ça dans mes billets habituels, je vais aujourd’hui me consacrer uniquement aux coups de cœurs de 2016 (après tout, c’est l’esprit des fêtes, je dois m’adoucir sans m’en rendre compte). Voici donc les 5 jeux qui m’ont marqués cette année.

 

1 / Dark Souls III 

billet-bilan-2016-5-coups-de-coeurs-videoludiques-3Réputé pour être assez inhospitalier envers les débutants, je dois bien avouer qu’avant cet opus, je ne connaissais la saga que de nom. Depuis, il m’a été donné de poser mes pattes sur ce troisième épisode et il s’est avéré que la « magie » a opérée très vite. Certes exigeant, strict, mais jamais insurmontable, ce n’est pas tant le gameplay maîtrisé de Dark Souls III que son background et son univers qui sont palpitants. Des environnements sublimes, un level-design inspirant et une bande-son à tomber par terre : c’est du lourd comme Aznavour !

Pour autant, bien que difficile, le titre sait jongler avec cette fine barrière qui sépare la frustration du ragequit. De fait, l’envie d’y retourner, ne serait-ce que pour en apprendre un peu plus sur ce monde oppressant et intriguant se fait sentir. En bref, une très belle découverte (bien que tardive) qui donne une certaine idée de l’abnégation et de l’humilité, tant du côté du joueur que de celui du créateur du titre.

D’ailleurs, vous pouvez lire l’excellent billet de Leila qui traite de la Méta-Narration dans la saga !

 

2 / Pokémon Soleil / Lune 

billet-bilan-2016-5-coups-de-coeurs-videoludiques-1Adoptant la tangente, la série Pokémon se dote avec ces deux titres un renouveau que l’on attendait depuis longtemps. Certes, ces diverses améliorations ne prennent qu’une allure de simple façade dans cet immense univers, mais il entrouvre une porte prometteuse pour les opus à venir. Exit les C.S., les badges, les champions d’arènes, et bienvenue aux Ultra-Chimères, aux Pokémon-Monture et aux Attaques Z.

Avec pour thème l’invitation au voyage, Pokémon Soleil / Lune se place dans une position risquée (et c’est tant mieux) et parvient à séduire, même s’il ne me marquera pas autant que certains épisodes dantesques. Tentant de bouleverser ses propres codes, il réussit haut-la-main le pari de mélanger nostalgie et nouveauté.

En somme, sans être le meilleur titre de la licence, il m’a redonné confiance en la série et laisse présager du très bon pour la suite. Pokémon prend donc une voie intéressante et de plus en plus immersive, à suivre de très près, donc ! Et si vous le désirez, vous pouvez lire ma critique du jeu !

 

3 / World of Final Fantasy

billet-bilan-2016-5-coups-de-coeurs-videoludiques-2Petite devinette ! Quand on aime Pokémon, et qu’on aime Final Fantasy, comment réagit-on quand un jeu nous propose un mix des deux ? Réponse : on devient un peu timbré, surtout lorsque le titre remplit toutes ses promesses et le fait bien.

Pokémon-like dans l’univers de Final Fantasy, World of Final Fantasy propose énormément de fan-service en nous faisant côtoyer les héros les plus mythiques de la saga de Square. Axé J-RPG au tour par tour, nous dirigeons deux myramanciens amnésiques qui doivent sauver le monde de Grimoire d’événements troublants et dangereux.

Avec la bonne dose de difficulté, d’humour et de tactiques, cet OVNI surprenant possède sa patte, son identité forte et parvient à nous embarquer avec lui dans son univers très bien retranscrit et parfaitement crédible. J’en parlerais plus longuement dans une critique qui en devrait pas tarder à sortir !

 

4 / Phoenix Wright Ace Attorney – Spirit of Justice

billet-bilan-2016-5-coups-de-coeurs-videoludiques-1

Je l’ai attendu, je l’ai vu, je l’ai achetu et je l’ai finu. Comme à l’accoutumée, cette série de visual novel nous narrant les aventures de l’avocat légendaire Phoenix Wright en remet une couche dans le superbe. Des environnements soignés, des animations somptueuses et une narration de haute volée, je conçois que le genre des novels ne touchent pas énormément de monde car souvent qualifié de redondant.

Pourtant, si l’on considère que nous avons devant les yeux un « livre interactif », on se rend vite compte que ce sixième épisode est simplement génial. Même si il reste encore un petit bémol concernant les phases d’enquête, un brin répétitives et linéaires (bien qu’améliorées depuis le temps). Très bien rythmé, les phases de procès restent indémodables et rajoute un petit piment avec les « séances de divinations » qui montrent les derniers souvenirs de la victime avant de mourir.

Malheureusement uniquement en anglais, Capcom ne fait toujours plus l’effort de traduire ces jeux (depuis Apollo Justice). Bien entendu, la critique de ce superbe épisode sera également disponible sous peu. Encore un peu de patience ! 😉

 

5 / Final Fantasy XV

billet-bilan-2016-5-coups-de-coeurs-videoludiques-4Mettons les choses au point tout de suite : Final Fantasy XV possède de très gros défauts, c’est indéniable. la communication, si elle a très bien fonctionné, n’a pas rendu service au titre qui s’est traîné le statut de « messie » sans trop le vouloir. Les joueurs étaient-ils un peu trop exigeant de réclamer ce qu’un jeu ne pourrait, au fond, pas leur apporter ? Bien sûr que oui, bordel !

Pourtant, le titre que j’attendais patiemment depuis près d’une décennie m’a saisi, m’a inspiré et m’a envoûté. Pas forcément de la manière dont je l’espérais, ceci dit, mais il a réveillé en moi des émotions un peu trop longtemps restées cachées. Comme je le dis dans ma critique :

Oui, le jeu m’a fait l’effet d’une madeleine de Proust… Et m’a réconcilié avec la saga, mais également avec une part de moi-même, qui avait plutôt tendance ces dernières années à être dans une « stase » de joueur un peu bizarroïde, regardant passer les blockbusters comme des vaches de campagne les trains…

 

Final Fantasy XV se place donc pour moi dans le top 5 des meilleurs Final Fantasy jamais sortis. C’est dit !

En somme !

Bilan 2016, cette année a donc été pour moi plutôt bien remplie. Les jeux qui sont sortis tout au long de l’année correspondaient bien avec mon parcours de joueur, et surtout avec mes attentes, mais je me doute que ce n’est probablement pas le cas de tout le monde. Qu’en avez-vous pensé de votre côté ? Avez-vous été comblé comme vous l’auriez souhaité ?

Féru de jeux vidéo, j'aime bien en parler, y jouer, le remettre en question et, surtout, écrire dessus ! J'avais déjà un pad NES dans le ventre de ma mère et je suis né en avance grâce à un cheat code !

2 Commentaires

  1. Je suis exactement comme toi. Les jeux de l’année – FFXV et World of FF… Par contre j’ai toujours pas eu le temps de les finir :'(

    Réponse
    • Excellente fin d’année 2016 en effet ^^. J’ai fini FF XV mais malheureusement pas encore World of FF, il faudrait d’ailleurs que je m’y mette xD

      Réponse

Envie de réagir ?

Lost Password