Aaah, la GameBoy Advance (G.B.A. pour les intimes). Cette console portable à l’aura toute particulière a débarquée dans nos contrées en 2001, avec un catalogue de jeux assez ahurissant. Beaucoup de licences (notamment Super NES) n’ayant jamais atteint nos frontières ont réussies à trouver un public grâce à cette console portable. L’occasion pour moi de vous proposer 10 jeux à faire sur cette console mythique.

Bien entendu, je précise que cette liste est subjective et ne concerne que moi. Il existe bien sûr plus de 10 jeux à faire sur cette merveilleuse console.

De plus, je ne place pas les “portages” qui sont présents sur d’autres console, du type “A Link to the Past”, les “Final Fantasy IV, V et VI”, etc.

1 – The Legend of Zelda : The Minish Cap

On ne présente plus la saga Zelda, dont au moins un opus est présent dans le cœur de n’importe quel joueur et joueuse. Chaque console à son titre, et celui de la GameBoy Advance, c’est Minish Cap. Développé par Capcom, cet épisode nous fait découvrir le monde des Minish, petits êtres minuscules qui vivent caché des humains.

Jouer à Minish Cap, c’est se prendre pour un Minipouss (oui, je sais, la référence donne un coup de vieux). C’est explorer les combles des maisons, traverser une simple flaque qui devient un énorme lac ou encore se battre contre un ennemi faiblard à taille adulte mais qui se transforme en Boss une fois petit. Bref, Minish Cap, c’est plein de bonnes idées, c’est un excellent Zelda 2D et il a toute sa place dans une ludothèque G.B.A. Si vous aimez les Zelda, vous aimerez celui-là.

2 – Pokémon Version Émeraude

La troisième génération de Pokémon a fait une entrée fracassante sur la portable de Nintendo. Avec deux premiers opus, Rubis et Saphir, qui proposaient pour la première fois un monde plus organique, plus aquatique (Too much water, toi même tu sais), la route était toute tracée pour une fameuse “version améliorée” dont Nintendo avait déjà prit l’habitude de livrer après la sortie des jeux originaux.

Cette version ultime, c’est Émeraude. Elle conserve tous les bons points de Rubis et Saphir et se permet de creuser un peu plus le lore en donnant une importance scénaristique aux Pokémon légendaires qui n’était pas présente jusqu’alors. Alors d’accord, il est complètement faisable de jouer aux remakes parus sur 3DS (Saphir Alpha, Rubis Oméga) pour une expérience plus “confortable”. Toutefois, Pokémon Émeraude fait partie et reste un de ces jeux qui ont fait les beaux jours de la G.B.A. Il a évidemment toute sa place dans un top 10.

3 – Final Fantasy Tactics Advance

Paru en 2003, Final Fantasy Tactics Advance reprend l’univers et les codes de Final Fantasy Tactics, premier opus de ce spin-off paru sur Playstation mais malheureusement jamais sorti en Europe. De fait, ce titre G.B.A. a permit de faire connaître le genre du Tactical-RPG à bon nombre de joueurs et joueuses.

Un système de classes poussées, l’univers d’Ivalice aguicheur et une durée de vie conséquente pour un titre de cet acabit : F.F.T.A. cumule les bons points et propose une expérience tactique aussi envoûtante que technique. A essayer absolument ainsi que sa suite parue sur Nintendo DS.

4 – Metroid Fusion

Lorsque Samus Aran, lors d’une expédition, se fait contaminer par un parasite inconnu, elle se voit dans l’obligation d’explorer une station perdue dans l’espace remplie de ces mêmes parasites. Pas très réjouissant, tout ça. C’est dans cette ambiance un peu flippante et intrigante que débute Metroid Fusion.

Ce titre est un metroidvania vraiment excellent qui immerge le joueur dans les tréfonds de cette station spatiale dérivante et remplie de monstre. Le concept d’absorber les parasites pour gagner en puissance est plus cohérent que de simplement trouver de l’équipement par terre. Et les Boss sont véritablement mémorables, notamment le Cauchemar, qui m’en a donné, à l’époque, tant il me faisait criser. Bien entendu, je pourrai vous conseiller également Metroid : Zero Mission qui est dans la même veine, mais pour moi, Fusion est tout de même un cran au dessus.

5 – Fire Emblem : The Sacred Stones

Soyons clair, Fire Emblem sur G.B.A. est un tactical-RPG qui a toute sa place dans une ludothèque. Frais, prenant et à la direction artistique de qualité, cet opus est tout bonnement excellent. Achetez-le ! Sauf que là, on parle de The Sacred Stones, qui reprend peu ou proue les codes de son aîné tout en les sublimant. Achetez-le aussi !

De nouvelles unités, un nouveau scénario et un challenge toujours aussi technique : c’est une recette qui fonctionne. Une des petites pépites de cette console qui a grandement participé à poser les bases des épisodes suivants.

6 – Advance Wars 2 : Black Hole Rising

Petite séquence T-RPG (décidément, entre F.F.T.A et Fire Emblem, la bécane en a sous le coude). Toutefois, je n’en pense pas moins, la licence Advance Wars est tout autant géniale que ses concurrents. Le deuxième opus, baptisé Black Hole Rising, atteste d’une qualité de gameplay quasi-irréprochable.

L’univers proposé ici est bien plus proche de notre réalité que de la “fantasy” pure et dure. Point de mage, de baliste ou de barbares mais plutôt des tanks, batteries antiaériennes et fantassins. Toujours un régal, même aujourd’hui (du coup, faites aussi le premier épisode).

7 – Castlevania : Aria of Sorrow

Aria of Sorrow reprend tous les bons vieux codes du metroidvania (en même temps, la licence est co-inventrice du terme, ce n’est donc pas bien difficile). Soma Cruz, jeune étudiant, se rend dans un temple afin d’assister avec une amie à une éclipse solaire. Lorsque celle-ci se produit : il se voit transporter dans un château. Pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit de celui de Dracula.

Une ambiance glauque, un système de combat et d’évolution satisfaisant et un level-design de qualité : Aria of Sorrow reste un incontournable. Certes un poil “à part” des autres titres de la saga (son système d’armes changeantes était plutôt risqué pour l’époque), il n’en reste pas moins excellent.

8 – Sword of Mana

Si vous ne connaissez pas les jeux estampillés “Mana”, je vous invite à vous arrêter quelques secondes pour les découvrir. Actuellement, Square Enix a republié une première compilation sur Nintendo Switch sobrement baptisée “Collection of Mana” ainsi que deux remakes des opus les plus populaires, à savoir “Secret of Mana” et “Trials of Mana”. Les accueils furent mitigés, il faut bien le dire. En somme, si vous voulez tester ces jeux, craquez plutôt pour les jeux originaux.

Le tout premier épisode de cette saga est “Mystic Quest” et il est sorti sur la toute première GameBoy en 1993 en Europe. Eh bien Sword of Mana est son remake. Et autant le dire tout de suite : un remake de qualité. Si vous aimez les jeux action/aventure dans un univers fantaisiste aguicheur, les directions artistiques envoûtante et avec les OST qui envoient du bois : vous pouvez craquer sans peur.

9 – Kingdom Hearts : Chain of Memories

Eh oui, Kingdom Hearts est partout. Tellement partout qu’avant les compilations que Square Enix a sorties récemment, il fallait posséder aux moins 3 ou 4 consoles pour faire les jeux dans l’ordre de leurs sorties. Plutôt une purge pour suivre correctement le scénario. Bref.

Kingdom Hearts : Chain of Memories est le deuxième opus de la licence qui avait pour lourde tâche de faire le lien entre Kingom Hearts et Kingdom Hearts II. Nous suivons toujours Sora qui poursuit son périple avec Donald et Dingo. Une nuit, notre héros se retrouve devant un énorme manoir. En poussant les portes de ce dernier, Sora ne s’attend pas à voir sa mémoire se morceler et à vivre une aventure qui va le mener, doucement, à comprendre les premiers rouages du futur Kingdom Hearts II. Son système de combat basé sur des cartes était plutôt entraînant pour l’époque et permettait de composer son petit système personnel. L’univers Disney est toujours là, mais surtout, c’est grisant de découvrir plus en détail l’organisation XIII.

10 – Golden Sun (1 & 2)

Oyé, oyé ! Ai-je gardé le meilleur pour la fin ? Bien sûr ! Là, on ne plaisante plus. Nous sommes en présence d’un, si ce n’est LE, plus grand JRPG de la GameBoy Advance. Je parle bien sûr de Golden Sun, et je précise que je parle de la saga dans son ensemble. SI vous faites le 1, il FAUT faire le 2.

Un système de combat basé sur des Djinns absolument jouissif, des musiques absolument sublimes, un scénario dantesque qui prend toute sa saveur dans le deuxième épisode… C’est déjà lourd, mais en plus, il faut rajouter un sens de l’exploration envoûtant grâce à la Psynergie et aux donjons qui restent encore à ce jour mémorables (surtout dans le 2). Bref, ces œuvres que sont les Golden Sun sont des classiques cultes qui sauront vous ravir si vous êtes fans des RPG tour par tour. Vous pouvez y aller les yeux fermés.

J’espère que cette liste subjective vous a plu, et que vous trouverez de quoi faire sur cette superbe G.B.A. Bien entendu, bien plus sont à faire, je n’ai pas mis les Megaman, Boktai, Sonic Advance, Mario Kart (les “Mario” tout court d’ailleurs)… Mais ces 10 jeux sont ceux que j’emporterai sur une île déserte. Si vous vous intéressez au retrogaming, j’espère vous avoir fait découvrir quelques titres. 
N’hésitez d’ailleurs pas à m’indiquer les vôtres, c’est aussi vous qui pouvez m’en faire découvrir. 🙂

Auteur

Rédacteur lambda, simplement passionné par le jeu vidéo. J'avais déjà un pad dans le ventre de ma mère et je suis né en avance grâce à un cheat code.

2 Commentaires

  1. Je n’ai pas continué KH CoM. Je n’ai pas accroché au système de cartes :/. C’était le premier KH auquel j’ai joué en plus !
    Sinon, Golden Sun et FF Tactic Advence me tentent bien.

    • Jibenc0 Répondre

      Kingdom Hearts il faut aimer, c’est assez spécial comme gameplay, il faut l’avouer ^^ Je me souviens avoir rejeté le jeu au début et y revenir après-coup (en fait il est inhospitalier dès le début xD).

      Sinon si tu aimes les JRPG, je ne peux que te conseiller de foncer sur les 2 Golden Sun 😉

Ecrire un commentaire.